(0)
  • Aucun produit dans le panier.
Total:0,00

Quels sont tes désirs pour la nouvelle année ?

Numéro Une #Girlpower

30 décembre 2019

Quels sont tes désirs pour 2020 ?

On a posé la question à la réalisatrice de porno éthique et féministe Anoushka, à Sandrine Goeyvaerts, caviste, créatrice de Women do Wine et autrice, à la professeure de tango Aurore Chadoin, à Camille Aumont la créatrice de Je m’en bats le clito et à Margot Dargegen, la créatrice de la marque de lingerie Nénés.

Camille aumont carnel

Qu’on s’en batte encore plus le clito, franchement. Et que les mecs s’en battent aussi le clito, parce que nous les femmes on s’en bat les couilles depuis la nuit des temps et je ne vois pas pourquoi les mecs ne pourraient pas s’en battre le clito. J’aimerais qu’on continue à faire bouger les choses mais d’un point de vue global, pas seulement sur les réseaux, dans tous les corps de métier, les hommes comme les femmes, dans tous les pays. Là on ne se rend pas compte de ce qui est en train de se passer mais je pense qu’on parlera un jour de ces années-là avec autant d’engouement qu’on parle de mai 68 cinquante ans après. C’est tellement global, c’est un truc de malade, c’est dans tous les pays, dans tous les continents, chacun à son rythme, mais c’est très bien.

Ce que je désire le plus c’est de réaliser mon prochain long-métrage dans lequel je vais aborder le travail du sexe à travers l’assistanat sexuel et sensuel, parler du corps abîmé, du corps cassé qui va se reconstruire. C’est vraiment mon gros projet pour 2020. Je suis en pleine écriture, ça fait six mois que je travaille dessus, que je fais des recherches, que je recueille des témoignages d’assistant.e.s sexuel.le.s et de personnes en situation de handicap. J’ai envie de réussir un beau film sur le handicap et la sexualité parce que c’est un sujet qui me tient à cœur.

aurore, professeure de tango

Réussir à voyager en travaillant, découvrir des pays pour aller donner des cours de tango, découvrir des gens et des nouveaux horizons. Voyager pour aller bosser, c’est vraiment le rêve !

Pour Nénés j’espère que les collections qui arrivent vont plaire. Je vais peut-être aussi lancer des nouveaux produits, des collabs avec d’autres marques pour cet été mais je préfère ne pas en parler pour le moment car ce n’est pas encore sorti. J’ai hâte de voir comment ça peut prendre.

Sandrine Goeyvaerts

Faire avancer la cause des femmes dans le monde du vin et dans le monde de la gastronomie en général. C’est vraiment une chose qui me tient à cœur, qui me fait me lever le matin, notamment parce que j’ai des enfants et que j’ai envie qu’ils vivent dans un monde plus égalitaire.

Logo Numéro Une Noir

Vous aimerez sûrement