(0)
  • Aucun produit dans le panier.
Total:0,00

Dans l’univers de la créatrice de lingerie Alix de Moussac

LA MARQUE DE LINGERIE LA NOUVELLE INCARNE UNE FEMME FORTE

25 septembre 2019

Alix de Moussac

Crédit : La Nouvelle

J’ai découvert La Nouvelle dans une petite boutique nantaise. J’ai craqué pour un body transparent noir gansé de doré qui était exposé en vitrine. Depuis, j’adore le porter et j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette marque de lingerie. Créée et dessinée à Marseille par une équipe féminine, La Nouvelle est distribuée au Bon Marché et dans de très nombreux points de ventes en France et à l’international. La collection de l’automne hiver 2019/2020, « Cosmic girl », est incarnée par une femme sexy portant un body transparent gansé de orange qui boit du whisky en chaussettes dorées sur un paquebot. Ces photos m’ont donné envie de rencontrer Alix de Moussac, la créatrice de la marque, pour lui poser quelques questions.

Alix, j’ai lu que tu avais fait des études de stylisme à Chardon Savard puis que tu avais travaillé pour différentes marques de prêt à porter. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai fait des études de stylisme en prêt à porter à l’école Chardon Savard à Paris, puis j’ai commencé à travailler chez Paco Rabanne. On m’a ensuite proposé un travail dans le sud de la France et je suis partie m’installer à Marseille où je vis maintenant depuis 15 ans. J’ai très rapidement créé ma première marque de lingerie. Cette marque éponyme s’appelait Alix de Moussac, j’étais distribuée en France et un peu au Japon. Je faisais ça toute seule et, quand ça a commencé à prendre de l’ampleur, je me suis un peu essoufflée. En parallèle, j’ai eu des enfants et j’ai aussi écrit deux livres sur la mode pour Fleurus. Ça faisait un peu beaucoup ! A ce moment-là, mon amie Aurélie Grandemange consultante de mode, m’a dit qu’elle avait envie de venir s’installer à Marseille. Je lui ai proposé que l’on s’associe pour développer ma marque de lingerie. Et nous avons créé La Nouvelle ensemble en 2014. Nous sommes très complémentaires. Aurélie est en charge de l’aspect commercial et stratégique de la marque. Et nous sommes aujourd’hui une équipe de huit personnes. Notre bureau se trouve à côté de la plage des Catalans.

ALIX DE MOUSSAC

Alix de Moussac

Qu’est ce qui t’a donné envie de créer ta propre marque de lingerie ? ?

J’ai toujours été passionné par le corps de la femme et les nus. Quand j’ai créé ma première marque de lingerie, en 2006, j’avais beaucoup de mal à trouver des sous-vêtements qui me plaisaient. C’était soit ultra sexy en noir ou en rouge avec de la dentelle, un peu comme un déguisement, soit de la lingerie de petite fille comme chez Petit Bateau. J’ai donc eu envie de proposer de la lingerie sexy mais féminine dans laquelle on se sent à l’aise et bien dans sa peau.

Les modèles La Nouvelle dégagent douceur et impertinence, un mélange d’élégance sexy et d’une pointe de rock. Quelles sont tes inspirations ? Où puises-tu ton énergie pour créer chaque nouvelle collection ? Peux-tu par exemple nous parler de la dernière collection « Cosmic girl » ?

A la base de chaque collection, je me laisse toujours guider par les couleurs. Je crée et travaille sur une gamme couleurs où toutes les couleurs peuvent s’assembler ou se mélanger entres elles. Puis, dans un second temps, je choisis les tissus et ensuite je dessine. Je suis toujours très inspirée par les années 60-70. Dans mes collections, il y a toujours un côté rétro dans les coloris et les imprimés. Pour « Cosmic girl » j’avais envie de faire une femme forte, celle des années 80, qui est toujours un peu too much, colorée et sûre d’elle. J’ai choisi de la maille argentée qui donne un côté Barbarella, un aspect rétro-futuriste avec un petit clin d’œil aux années 90 et à Jamiroquai.

Alix de Moussac

Pour moi la lingerie féminine est un objet de désir permanent. Lorsque je porte des dessous raffinés, je me sens forte et plus désirable, cela me donne confiance. Que représente aujourd’hui pour toi les sous-vêtements qui mettent en valeur le corps de femmes ?

Je crois que les sous-vêtements doivent vraiment représenter notre personnalité. Je cherche le confort lorsque je dessine une collection. Quand on est mal à l’aise dans ses vêtements ou « déguisée », on ne se sent pas sûre de soi. Je trouve que c’est important de se sentir bien et de ne pas tricher avec ses sous-vêtements. La lingerie apporte effectivement beaucoup de confiance en soi. Je la crée aussi comme un accessoire de mode, on peut jouer avec les coloris, l’associer avec son haut, laisser dépasser une bretelle. La lingerie est ludique, pas seulement fonctionnelle, il faut s’amuser avec.

Alix de Moussac

Vos modèles sont confectionnés au Maroc et en Tunisie avec des tissus européens. Peux-tu nous parler de ce positionnement ?

J’achète tous les tissus en Europe et la moitié de la collection est constituée de maille et de tissu en polyamide recyclé. Ce polyamide est créé à partir de bouteilles de plastiques qui sont récupérées dans la mer Méditerranée et sont ensuite transformées en fibres puis tissées. J’essaie au maximum d’utiliser ce type de matières.
A propos de la confection, nous avons essayé de faire fabriquer en France au début mais nos modèles sortaient à des prix trop luxe alors que nous souhaitions être accessibles au maximum de bourses. Nous avons donc fait le choix du Maroc et de la Tunisie. Je me rends personnellement 2 fois par an sur place au Maroc pour travailler avec les équipes main dans la main, nous avons la chance d’avoir une très bonne entente. C’est ensuite Lola qui prend le relais sur la production et qui part rencontrer les équipes à son tour.

Quels sont vos futurs projets ?

Nous allons continuer à développer notre ligne de bain pour les enfants et aussi sortir une collection de lingerie Enfant-Ado car j’ai remarqué qu’il n’y a beaucoup de choix sur le marché. J’ai aussi créé un maillot de bain pour Homme et Garçons. Nous continuons aussi à créer des nouveaux modèles de chaussettes qui sont tricotées en France. Cette année nous avons aussi fait plusieurs collab’ mais j’attends que ce soit officiellement terminé pour pouvoir en parler. Nous travaillons sur notre nouveau site internet qui arrive début décembre. Il va être très beau ! Et pour 2020 nous avons le grand projet d’ouvrir des boutiques La Nouvelle en nom propre.

Qui sont les femmes qui t’inspirent ?

J’adore les égéries des années 70 comme Jerry Hall, Lauren Hudson, toutes les belles femmes qui avaient énormément de glamour dans ces années-là. Mais il y a aussi mes amies et mon entourage, les femmes avec qui je travaille. Nous parlons et échangeons beaucoup, donc je sais de quoi elles ont envie, dans quels sous-vêtements elles se sentent bien et ça m’aide énormément pour la création. Nous sommes nombreuses, toutes avec des formes et des corps très différents, j’aime le fait que mes créations s’adaptent à toutes les morphologies.

Ta couleur préférée ?

J’aime beaucoup le bleu turquoise car pour moi c’est une couleur lumineuse et apaisante, c’est la couleur du ciel et de la mer.

Logo La nouvelle

Vous aimerez sûrement



Service client

Paiement sécurisé

Visa, Carte Bleue, Mastercard