(0)
  • Aucun produit dans le panier.
Total:0,00

Des prénoms pour elles #Mauve Bohème

DES PRÉNOMS ÉVOQUANT LA NATURE ET LES ARTS POUR DES PETITES FILLES LIBRES ET POÉTIQUES ! #INSPIRATION MAUVE BOHÈME

6 mai 2019

Prénom

Vous êtes à la recherche d’un prénom pour votre petit bout qui arrive bientôt ? Ça tombe bien ! On vous propose chaque mois une sélection de prénoms inspirés des plus belles couleurs. Découvrez en mai notre top 5 de prénoms nature et bohème pour des petites filles libres et poétiques  ! #Mauve Bohème

(Crédit photo : Aziz Acharki / Unsplash)

Colette : Forme abrégée de Nicolette, diminutif ancien de Nicole, du grec nikê et laos, « peuple victorieux ». Régulièrement employé depuis le Moyen-Âge, le prénom Colette a connu son apogée dans les années 1930. Il fut choisi par l’écrivain Colette (1873-1954), de son vrai nom Sidonie-Gabrielle Colette. La renommée internationale de la romancière, son esprit libre et indépendant, contribuent certainement à la réapparition récente du prénom. Incarnant l’esprit des arts et des lettres, le prénom Colette a également le charme du rétro et de l’ancien.

Garance : Emploi particulier d’un nom de plante, la garance, appréciée pour l’obtention, à partir de sa racine, d’une teinture de couleur rouge vif. Le prénom apparaît dans le film Les Enfants du Paradis de Marcel Carné (1945) avec le personnage gouailleur de la belle Garance, interprété par Arletty. L’immense succès du film a contribué à populariser ce prénom poétique qui connaît aujourd’hui un certain succès.

Marguerite : Du latin margarita, emprunté au grec ancien margaritês, signifiant « perle ». Le prénom Margarita avait pour les premiers chrétiens une valeur spirituelle, évoquant la lumière, la pureté, la beauté. Ce n’est qu’à partir du Moyen-Âge que le nom est utilisé pour désigner la pâquerette, du fait de la couleur perle de ses pétales. C’est à cette période que le prénom commence à connaître le succès – une popularité qui atteint son apogée au début du 20e siècle. Il fut porté par Marguerite de Valois, plus connue sous le nom de la Reine Margot, reine de France et de Navarre mais aussi femme de lettres, ainsi que par les écrivains Marguerite Yourcenar et Marguerite Duras. Prénom romantique et poétique, Marguerite évoque donc autant les lettres que la nature et les champs de pâquerettes.

Paloma : Emprunté à l’espagnol Paloma, emploi particulier du nom du pigeon ramier ; du latin tardif palumba, à l’origine de l’occitan palomba, auquel est emprunté le français palombe. Si le français Palombe a connu un usage littéraire (choisi par Jean-Pierre Camus dans Palombe ou la femme honorable (1625) pour une jeune fille chrétienne sensible et douce, dotée des qualités traditionnellement attribuées à l’oiseau), le prénom Paloma semble pour sa part n’être attesté en France et au Québec qu’à partir de la fin du 20e siècle. Il fut choisi par Picasso pour l’une de ses filles, née en 1949, l’année où le célèbre peintre dessina la Colombe de la paix.

Violette : : Du latin viola, nom commun désignant la fleur sauvage et la couleur violette. Dans l’Antiquité, la violette, annonçant la fin de l’hiver, était associée à la renaissance de la nature. C’était également un symbole de fertilité pour les Grecs. Quant aux Romains, ils la portaient souvent en couronne lors des banquets car ils pensaient que ses propriétés diminuaient les effets de l’ivresse. Utilisé dans l’Antiquité, le prénom Violette réapparait en France avec le calendrier révolutionnaire et connait un franc succès au 19e siècle. Il fut porté par l’écrivain Violette Leduc (1907-1972), pionnière de l’autofiction, dont le talent est immédiatement reconnu par Simone de Beauvoir mais qui ne connaît le succès qu’en 1964 avec la publication de La Bâtarde. Associé au charme poétique de la petite fleur sauvage, le prénom Violette est aujourd’hui de nouveau très en vogue.

Découvrez encore plus de prénoms pour petites filles dans les Carnets Mood For Colors



Service client

Paiement sécurisé

Visa, Carte Bleue, Mastercard